Un professionnel avec formation

image1

Doctorat universitaire de premier cycle

 Le doctorat de premier cycle en chiropratique offert à l'Université du Québec à Trois-Rivières  comporte trois axes d'apprentissage :

  1. une formation fondamentale en sciences biologiques et de la santé (anatomie, physiologie, histologie, sciences biochimiques et physiopathologiques, diagnostics clinique et radiologique, etc.);
  2. une formation spécialisée dans tous les aspects de la discipline chiropratique (études théoriques et techniques, pratique professionnelle, diagnostic et applications chiropratiques, etc.);
  3. une formation clinique comprenant 1 548 heures de stages et d'internat.

Le programme comprend 245 crédits pour un total de 4 969 heures. 


La formation clinique (stages et internats) s'effectue dans le cadre de la clinique universitaire installée dans le Pavillon de Chiropratique.  


Exercice de la chiropratique au Québec

 Pour exercer la chiropratique au Québec, toutes les chiropraticiennes et tous les chiropraticiens doivent avoir réussi leur formation, soient leurs études de doctorat de premier cycle (5 ans) dans un établissement d’enseignement accrédité par la Fédération chiropratique canadienne (FCC), comme celui du programme de doctorat en chiropratique de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Après l’obtention du diplôme du doctorat de premier cycle en chiropratique, il est aussi nécessaire de passer les examens nationaux du Conseil canadien des examens chiropratiques, ainsi que l’examen de l’Ordre des chiropraticiens du Québec portant sur la législation et la déontologie.

Ordre professionnel

 La mission de l’Ordre des chiropraticiens du Québec est  d'assurer la protection du public en veillant à la qualité et à l'excellence de l'exercice de la chiropratique tout en soutenant le développement des compétences de ses membres. L'Ordre des chiropraticiens a pour rôle de

 

  • Contrôler l’accès à l’exercice de la profession par l’évaluation de la formation et de la compétence des candidats à l’exercice de la profession chiropratique au Québec;
  • Évaluer, contrôler et surveiller l’exercice de la profession des membres et leur comportement professionnel;
  • Recevoir et traiter les plaintes du public;
  • Contrôler l’exercice illégal de la chiropratique;
  • Prendre position auprès des médias et du public en tant que référence incontournable sur la santé neuromusculosquelettique;
  • Assurer le maintien des connaissances des membres par la formation continue.

Formation continue obligatoire

 Tous les chiropraticiens doivent obligatoirement suivre un programme de formation continue et cumuler au moins 30 heures de formation continue liées à l’exercice de la profession par période de référence de deux ans.

Les activités de formation peuvent porter, entre autres, sur les sujets suivants :


  • Le système neuromusculosquelettique et ses affections;
  • Les sciences cliniques et diagnostiques (évaluation clinique, neurologique, orthopédique, chiropratique);
  • L’imagerie diagnostique;
  • Les techniques chiropratiques;
  • La tenue de dossier, la déontologie, l’éthique professionnelle;
  • L’interdisciplinarité en santé.